Blog

Comment bien choisir les couleurs en maquillage pour se mettre en valeur ?

En maquillage, la colorimétrie va permettre de mettre en valeur les zones que vous souhaitez ou camoufler ce qu’il y a à cacher.

Par exemple, en choisissant la bonne couleur de fard à paupières ou même de rouge à lèvres, vos yeux seront magnifiés.

A contrario, grâce à la bonne couleur de correcteur, vous pourrez camoufler rougeurs, boutons ou cernes.

Colorimétrie : règle de base

Tout est une histoire de complémentarité c’est-à-dire qu’il faut choisir la couleur complémentaire (= opposée) sur la roue chromatique.

Faire ressortir ses yeux grâce à la colorimétrie en maquillage

Ainsi, il faut se fier à la roue chromatique et choisir la couleur qui est en face de la couleur correspondante à celle de vos yeux. Passons maintenant au concret.

  • Yeux bleus : Dans la roue, la couleur opposée au bleu est le jaune. Mais comme on préfère éviter les fards à paupières jaunes, il est judicieux de choisir plutôt des teintes cuivrées, orangées ;

  • Yeux verts : la couleur opposée au vert est le rouge. Pour les moins courageuses, les couleurs violettes, prunes mettront tout aussi bien les yeux en valeur.

  • Yeux marrons : le marron n’est pas représenté dans la roue chromatique mais les couleurs qui iront aux yeux marrons sont toutes les couleurs froides : bleus, gris, violet, verts.

Et si vous ne souhaitez pas utiliser des fards à paupières, il vous suffit de bien choisir vos rouges à lèvres. En effet, en utilisant cette même règle pour maquiller vos lèvres vos yeux seront mis en valeur.

La colorimétrie et le maquillage du teint

Le correcteur et le fond de teint font partie des produits de maquillage qui peuvent instantanément réveiller un teint fatigué et inégal.

Concernant le correcteur, il y a 2 méthodes pour l’appliquer : avant ou après le fond de teint.

Pour ma part, je dirais que c’est selon les imperfections à couvrir :

  • Si elles sont très importantes, il vaut mieux l’appliquer avant (pour des cernes très foncés par ex).

Vous allez appliquer et estomper le correcteur qui va servir à contrer la couleur de l’imperfection puis ensuite seulement vous allez appliquer votre fond de teint.

  • Pour de petites corrections (cernes peu marqués, minis rougeurs) autant l’appliquer après le fond de teint par petites touches ciblées.

Je précise que votre fond de teint doit être choisi pour aller parfaitement avec sa carnation de peau pour obtenir un teint frais, unifié mais pas plâtré !

Là encore pour bien choisir la couleur de son correcteur, il faut choisir la couleur opposée sur la roue chromatique.

  • Camoufler une rougeur : la couleur face au rouge est le vert. Il va donc falloir appliquer un correcteur vert pour camoufler ses rougeurs ;

  • Camoufler un cerne : généralement bleus violets, la couleur qui va venir à bout des cernes sera l’orange abricoté ; si vos cernes sont légers, une teinte beige fera l'affaire, à condition d'être un ton plus clair que votre fond de teint.

  • Atténuer un teint jaunâtre : toujours suivant la règle de la complémentarité la couleur à choisir sera ici le mauve bleuté.

Un bon conseil : appliquez-le en tapotant du bout des doigts !

Les correcteurs et anticernes sont plutôt épais et gras ce qui est normal pour une meilleure couvrance.

Alors, Pourquoi ?

  • Lorsque vous tapotez avec vos doigts, vous réchauffez la matière qui devient alors plus fluide et se fond harmonieusement avec votre grain de peau.

  • De plus, vous en profitez pour faire un micro drainage sous vos yeux !

Où trouver ses produits ?

De nos jours, toutes les marques proposent des palettes de correcteurs avec les couleurs adaptées en vente chez Sephora, Monoprix, Kiko ….

Prenez de préférence une palette avec plusieurs choix de couleurs que vous adapterez selon l’imperfection du jour !

Trucs et astuces : la durée de vie de vos produits

On ne plaisante pas avec la durée de vie des cosmétiques ! Il est très important de bien savoir combien de temps on peut les garder (à fortiori lorsqu’ils sont ouverts) car les utiliser périmés, ce n’est pas forcément sans danger.

Bon à savoir : désormais sur la quasi-totalité des produits cosmétiques, nous retrouvons la date limite d’utilisation

Ces informations ne sont pas à prendre à la légère car évidemment, il y a des risques à utiliser un produit de beauté périmé qu’on applique à même la peau (rougeurs, démangeaisons, plaques…). Alors regardez bien les mentions inscrites sur les packagings de vos produits cosmétiques préférés.

Globalement :

Les soins visage : en pot 9 mois, en flacon-pompe 12 mois.

Les démaquillants : 12 mois.

Les vernis à ongles : 12 à 24 mois.

Les rouges à lèvres : 15 à 15 mois.

Les mascaras et eye-liner : 1 à 3 mois.

Les poudres / fond de teint : 12 mois.

Articles
Archive
Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon